Publié le 6 avril 2023

Les dommages causés par des défaillances de matériaux métalliques

i

À l’origine de la bonne cause

Le domaine de la construction et de la rénovation comprend nécessairement des pièces composées de matériaux métalliques tels que les alliages d'acier, d'aluminium, de fonte et même ceux de laiton. Ces pièces sont couramment utilisées et existent notamment sous les formes suivantes :

  • Conduites flexibles et tuyaux rigides
  • Poutres et structure métalliques
  • Soudures
  • Raccords de plomberie
  • Machinerie industrielle

Plusieurs causes peuvent expliquer qu’une défaillance affecte ce type de pièces. Pourrait-il s’agir d’une mauvaise qualité ou conception du matériau, d’un phénomène de détérioration ou d’une mauvaise utilisation? Comment savoir si vous avez une possibilité de recours?

Phénomène de corrosion

Les coûts des dommages globaux de la corrosion seraient estimés à plusieurs milliards de dollars par année et environ 30% de ces derniers pourraient être évités si de bonnes pratiques étaient mises en place.

C’est plus particulièrement le cas pour les conduites flexibles dont la gaine est en acier inoxydable, qui sont installées sous les éviers. L’environnement corrosif provenant des produits d’entretien ménager dans lequel se trouvent ces conduites a comme effet de causer leur corrosion jusqu’à une rupture complète des brins composant leur gaine en acier inoxydable.

Lors de l’étape de l’examen des lieux, une attention particulière et une documentation rigoureuse sont requises sur la présence ou non de ces produits d’entretien ménager sous les éviers. C’est grâce à cette information que les experts légistes peuvent trouver une corrélation entre les composants chimiques et les résultats des analyses faites sur les pièces en laboratoire. Il est alors possible de confirmer le mode de défaillance et d’obtenir un recours potentiel.

À cet effet, dans une récente affaire où un dégât d’eau avait été causé par les émanations d’acide chlorhydrique ayant altéré une conduite flexible, la Cour supérieure a attribué 75 % de la responsabilité au fabricant du produit contenant l’acide chlorhydrique en question, alors que le distributeur du robinet s’est quant à lui vu affecté de 25 % de la responsabilité.

Une expertise de pointe

Chez Origin, nos experts utilisent la microscopie optique et le microscope électronique à balayage (MEB) pour permettre de forts grossissements sur les préparations métallographiques ainsi que sur les faciès de rupture des pièces afin de comprendre et de déterminer le mécanisme du bris et la présence de défauts.

Notre équipe utilise des équipements de préparation métallographiques, incluant des coupes transversales de pièces ainsi que du polissage, pour révéler leur microstructure. Des analyses chimiques ponctuelles peuvent également être effectuées en complément sur les pièces pour déterminer si l'alliage répond aux exigences et possède des propriétés physico-chimiques suffisantes.

Nos experts en métallurgie peuvent vous aider à démystifier la cause du bris d’une pièce métallique ayant causé des dommages. Vous avez des questions? Nous sommes là pour vous accompagner!

Pour plus d'informations ou pour nous confier un nouveau mandat, contactez-nous à info@origin.expert.

Nous vous invitons à communiquer avec notre expert responsable de la métallurgie, Nicolas Roux-Garcia, à l’adresse courriel nroux-garcia@origin.expert si vous avez des interrogations par rapport à un dossier. Il verra à vous conseiller et à vous fournir une estimation budgétaire des coûts relatifs à votre mandat, au besoin.

À propos

Nicolas Roux-Garcia M. Sc., Candidat à la profession d’ingénieur
Expert en matériau, métallurgie et chimie
Ingénieur en devenir, Nicolas a su très rapidement prendre en charge plusieurs dossiers et examens pour notre département de matériau et métallurgie, où la demande de services ne cesse de croître.